Maximilien, un jeune très engagé dans la Rentrée Solidaire

Total
0
Shares

P1080136--800x533-.jpgMaximilien, âgé de 18 ans, est un jeune picard très investi dans la Rentrée Solidaire.  Interview de ce jeune homme étonnant de maturité et indigné par les injustices.

Par quels moyens arrivez-vous à mobiliser votre entourage autour de la Rentrée Solidaire ?

J’ai contacté la presse locale qui a déjà publiée trois articles sur le sujet. France 3 Picardie devrait également venir faire un reportage très prochainement.  Après avoir interpellé les élus de ma commune, ils ont accepté de m’apporter un soutien technique et matériel.
Par la suite, j’ai également distribué des affiches avec mes coordonnées dans les différents commerces de ma commune. Ainsi, une papeterie a déjà fait un don de 40 cartons de fournitures scolaires.
Une autre papeterie a installé un carton au sein de sa boutique pour que les personnes puissent y déposer des fournitures. A la fin de la collecte, cette même papeterie s’engage à peser le carton et à rajouter 10% du poids du carton de fournitures.
J’ai aussi contacté toutes les écoles maternelles, primaires et les collèges de ma commune et des villes environnantes pour relayer l’information auprès des établissements, les encourager à participer à la collecte et leur proposer de venir parler du Sénégal, de sa culture  et de l’éducation dans leurs établissements.

J’ai également lancé un défi solidaire dans le collège Joliot-Curie. J’encourage ainsi les classes à récolter le plus de fournitures scolaires possible. La classe gagnante sera mise à l’honneur, notamment lors d’une cérémonie avec les élus de Tergnier et des responsables partenaires de l’association et recevra un cadeau surprise.

Qu’est ce qui vous encourage à y participer chaque année ?

Dès le plus jeune âge, les reportages à la télévision sur les conditions de vie des populations dans les pays en développement m’ont beaucoup touché et m’ont sensibilisé à ces problématiques. J’ai donc voulu à mon tour sensibiliser mon entourage et les habitants de ma commune aux questions et aux enjeux de la solidarité internationale. 
De plus, en 2009, j’ai participé, en lien avec la Fondation «  France Liberté », à la conception et à la mise en œuvre d’un projet d’irrigation au Burkina Faso (goutte à goutte…). J’ai eu la chance de me rendre sur le terrain en 2010 aux côtés de Danielle Mitterrand. Sur place, j’ai été très touché par la vérité des conditions de vie au Burkina Faso Malgré les reportages que j’avais déjà vus auparavant, j’ai été très marqué par ce premier contact avec l’Afrique. Ce séjour m’a mis face à certaines réalités et je me suis dit qu’à mon retour, il fallait que je m’investisse encore plus et que la solidarité internationale devrait être mon « cheval de bataille » !
J’espère pouvoir renouveler ma participation à la Rentrée Solidaire durant les prochaines années. Je suis très sensible à la problématique de la solidarité internationale et faisant des études de commerce, j’aimerais beaucoup me spécialiser dans le commerce équitable.

S’il n’y avait pas la collecte, comment pourriez-vous vous mobiliser ? A travers quelles formes et quels moyens ?

Je ne fais pas la Rentrée Solidaire uniquement pour la collecte. Pour moi, ce qui est important, c’est de sensibiliser les personnes aux problématiques de solidarité internationale.
S’il n’y avait pas la collecte, j’ai déjà quelques idées de mobilisation. En effet, en 2011, j’ai organisé un concert solidaire pour sensibiliser au VIH et ses conséquences. Des jeunes artistes picards étaient venus bénévolement pour animer la manifestation et les fonds récoltés avaient été reversés à des associations luttant contre le VIH. 

 

***

 

Au début de la nouvelle année, nous pouvons constater que l’engagement et la mobilisation de Maximilien ont été récompensés puisqu’il a réussi à réunir plus de soixante cartons de fournitures scolaires et surtout a sensibilisé plus de 300 élèves aux problématiques de solidarité et aux enjeux de l’éducation pour tous.

Un grand bravo!

 

***

 

 

Pour accéder à l’ensemble de l’interview, cliquez ici
Consultez les différents articles de presse en ligne sur les activités menées par Maximilien dans le cadre de la Rentrée Solidaire:

Maximilien s’engage dans une Rentrée Solidaire

Premiers colis pour le Sénégal

Voyage au Sénégal

Défi solidaire et citoyen

Une générosité record pour le Sénégal

Donner la chance à d’autres jeunes

Les diplômes de la solidarité

You May Also Like

Concours Haïti : les résultats !

De la maternelle au lycée, vous avez été nombreux et nombreuses à participer au jeu-concours : Haïti, illustrez l’abécédaire créole ! organisé en partenariat avec Milan Presse. Un jury pluraliste composé…
Lire la suite